Barème des salaires des commerces de détail et de gros alimentaire en 2023

Les salaires minimums conventionnels sont le résultat de négociations entre les partenaires sociaux (syndicats des salariés et patronaux) et font l’objet de mises à jour régulières. Important, les salaires 2024 doivent être supérieurs aux dernières valeurs du SMIC (janvier 2024). À noter, que souvent, les premières tranches des grilles salariales se font rattraper par le SMIC en raison de son mécanisme d'augmentation automatique en période d'inflation. Les salaires mensuels publiés correspondent à une durée de travail de 35 heures.

Selon l’avenant n° 88 du 7 avril 2023 (BOCC 2023-23 TRA du Journal Officiel), ci-dessous le nouveau barème des salaires minima au 1ᵉʳ septembre 2023 de la convention collective nationale du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire du 12 juillet 2001 (Brochure JO N° 3305 – IDCC 2216).

La convention gère les règles entre les employeurs (Carrefour, Leclerc, Auchan, Casino, Intermarché et Système U pour l’essentiel) et leurs salariés.

Le nouveau barème conventionnel des salaires 2023 permet de savoir :

  • Combien gagne un hôte ou une hôtesse de caisse dans la grande distribution ?
  • Quelle est l’échelle des salaires dans les supermarchés, hyper-marchés et autres grandes surfaces en 2023 ?
  • Combien peut gagner un chef de rayon selon sa formation et son expérience ?

Il s’agit des minima garantis de salaire brut pour 35 heures hebdomadaires (en euros) ou 151,67 heures par mois selon le niveau qui vous est attribué.

Grille des salaires 2023 des commerces de détail et de gros à prédominance alimentaire
Barème des salaires minima des commerces de détail et de gros à prédominance alimentaire en 2023

Le niveau est une information qui doit impérativement figurer sur la fiche de paie et dans le contrat de travail. En cas d’absence de ces informations ou d’erreur, il convient de consulter la convention collective de l’entreprise et de prendre contact avec les ressources humaines ou le dirigeant de l’entreprise.

Salaires minima hiérarchiques mensuels et annuels bruts garantis (SMMG et SMAG) 2023 pour un temps de travail effectif de 151,67 heures mensuelles et un temps de pause de 7,58 heures des commerces de détail et de gros alimentaire

NiveauTaux horaire au 1ᵉʳ septembre 2023Salaire mensuel (151,67 heures) au 1ᵉʳ septembre 2023Salaire mensuel minimum garanti [1] au 1ᵉʳ septembre 2023Salaire annuel minimum garanti 12 mois (1) (2) (3) au 1ᵉʳ septembre 2023
Niveau 1
(1 B, après 6 mois)11,52 €1 747,24 €1 834,56 €23 849 €
(1 A, 6 premiers mois)11,52 €1 747,24 €1 834,56 €23 849 €
Niveau 2
(2 B, après 6 mois)11,53 €1 748,76 €1 836,15 €23 870 €
(2 A, 6 premiers mois)11,52 €1 747,24 €1 834,56 €23 849 €
Niveau 3
(3 B, après 12 mois)11,54 €1 750,27 €1 837,75 €23 891 €
(3 A, 12 premiers mois)11,53 €1 748,76 €1 836,15 €23 870 €
Niveau 4
(4 B, après 24 mois)12,18 €1 847,34 €1 939,67 €25 216 €
(4 A, 24 premiers mois)11,55 €1 751,79 €1 839,34 €23 911 €
Niveau 5
12,851 €1 949,11 €2 046,52 €26 605 €
Niveau 6
13,591€2 061,35 €2 164,37 €28 137 €
Niveau 7
17,652 €2 677,28 €2 811,08 €36 544 €
Niveau 8
23,725 €3 598,37 €3 778,21 €49 117 €
Niveau 9
Hors grille
Salaires des commerces de détail et de gros alimentaire en 2023

(1) Seuls montants à comparer au salaire réel brut pour 35 heures effectives,

(2) Pour les 12 mois suivant l’entrée en vigueur de l’avenant,

(3) Montant applicable pour un salarié bénéficiant des dispositions de l’article 3.6 de la convention collective nationale (se reporter aux règles de calcul de cet article).

Salaires minima annuels 2023 garantis pour 216 jours de travail par an des commerces de détail et de gros alimentaire :

NiveauAu titre des 36 premiers mois en forfait joursAprès 36 mois
738 055 €39 460 €
851 080 €53 045 €
Salaires annuels garantis du commerce de détail et de gros alimentaire en 2023

Date et durée d’application de l’avenant

Le barème des salaires fixé par l’avenant est applicable à compter du 1ᵉʳ jour du mois suivant la publication de son arrêté d’extension au Journal officiel (au 1ᵉʳ septembre 2023), y compris au sein des DROM, et sous réserve que celui-ci ne comporte pas d’exclusion remettant en cause les montants des minima conventionnels hiérarchiques fixés.

Télécharger l’avenant officiel des salaires 2023 des commerces de détail et de gros à prédominance alimentaire

À télécharger l’avenant n° 88 du 7 avril 2023 des salaires des commerces de détail et de gros alimentaire au format PDF :

Foire aux questions (FAQ) sur la grille des salaires 2023 des commerces de détail et de gros alimentaire

Photo of author

L'équipe éditoriale

La rédaction du site web salaire-minimum.com rassemble des spécialistes du droit social et des ressources humaines. Nous publions régulièrement les nouvelles valeurs du SMIC et des grilles salariales 2024 conventionnelles. Nous publions aussi des articles sur l'actualité juridique, salariale et le pouvoir d’achat.

Augmentation du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024 de 1,13 %

Obligations légales salariales en 2024

Le salaire versé au salarié doit toujours être supérieur au minimum conventionnel et légal (Smic). Au 1ᵉʳ janvier 2024, le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) a été revalorisé de 1,13 % venant se substituer aux 1ᵉʳˢ niveaux des dernières grilles salariales conventionnelles pour l’année 2024.

Valeurs du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024

Le salaire minimum brut horaire (Smic) est de 11,65 euros au 1ᵉʳ janvier 2024. Pour un salaire mensuel brut de 35 heures hebdomadaires, soit 151,67 heures, le Smic est de 1 766,92 euros. Enfin, annuellement, il est de 21 203,00 euros bruts.

En savoir plus sur le Smic

Pour en savoir plus, sur la dernière revalorisation du Smic en 2024, nous vous invitons à consulter l’article : le salaire minimum de croissance (Smic) au 1ᵉʳ janvier 2024.

Laisser un commentaire