Barème des salaires et des primes de la restauration rapide en mai 2024

Convention collective de la restauration rapide | IDCC : 1501 - Brochure : 3245 | Mise à jour des salaires en 2024

Selon l’avenant n° 64 du 28 avril 2024 relatif aux salaires minimaux (en attente de publication au Journal officiel), ci-dessous le nouveau barème des salaires au 1ᵉʳ mai 2024 de la convention collective nationale de la restauration rapide du 18 mars 1988 (Brochure JO N° 3245 – IDCC 1501).

Le nouveau barème conventionnel des salaires permet de savoir :

  • Combien gagne un équipier dans la restauration rapide ?
  • Quelle est l’échelle des salaires dans la restauration rapide en 2024 ?
  • Combien peut gagner un préparateur de commandes selon sa formation et son expérience ?

Il s’agit des minima garantis de salaire brut pour 35 heures hebdomadaires (en euros) ou 151,67 heures par mois selon le niveau et l’échelon attribués au salarié.

Rémunérations minimales 2024 de la restauration rapide
Salaires de la restauration rapide en 2024

Ces informations doivent impérativement figurer sur la fiche de paie et dans le contrat de travail. En cas d’absence ou d’erreur, il convient de consulter la convention collective de l’entreprise et de prendre contact avec les ressources humaines ou le dirigeant de l’entreprise.

Barème des salaires de la convention de la restauration rapide en 2024

NiveauÉchelonTaux horaire minimum brut au 1ᵉʳ mai 2024
Niveau IÉchelon A11,65 €
Échelon B11,67 €
Niveau IIÉchelon A12,02 €
Échelon B12,25 €
Niveau IIIÉchelon A12,61 €
Échelon B12,72 €
Échelon C13,75 €
Niveau IVÉchelon A14,76 €
Échelon B15,18 €
Échelon C15,79 €
Échelon D17,05 €
Salaires horaires de la restauration rapide en 2024

Rémunération minimale annuelle brute tous éléments de salaire confondus 2024

NiveauÉchelonTaux annuel minimum brut au 1ᵉʳ mai 2024
Niveau VÉchelon A43 899,49 €
Échelon B45 263,24 €
Échelon C71 197,75 €
Salaires annuels de la restauration rapide en 2024

Il est important de rappeler que les salaires conventionnels constituent des seuils minimaux. Par conséquent, les entreprises peuvent ajuster les rémunérations et les avantages offerts à leurs employés selon leurs capacités et du contexte économique et social.

Date et durée d’application des avenants

Les avenants sont applicables aux entreprises de la restauration rapide à compter du 1ᵉʳ mai 2024 pour une durée indéterminée.

Télécharger l’avenant officiel des salaires en 2024 pour la restauration rapide

En complément, à télécharger l’avenant n° 67 du 30 avril 2024 des salaires de la restauration rapide au format PDF :

Foire aux questions (FAQ) sur le dernier barème des salaires de la restauration rapide

Vidéo : les salaires conventionnels et le SMIC

Découvrez les règles qui encadrent les salaires minimums conventionnels et le salaire minimum de croissance (SMIC) en France. En cas de non-respect, il est possible de demander à son employeur un rappel de salaire, dans les limites de la prescription applicable (cinq ans).

Les salaires minimums conventionnels et le SMIC : tout ce qu’il faut savoir — Informations mises à jour au 1ᵉʳ janvier 2024

Achetez votre convention collective

Pour acheter la convention collective de votre entreprise, commandez directement le livre auprès des Éditions Uttschei sur la plate-forme Amazon. Simple et rapide :

Télécharger une convention collective
Acheter la convention collective de votre entreprise

Recevez la convention collective nationale imprimée à la date de votre commande, assurant l’inclusion des toutes dernières mises à jour, pour une référence toujours à jour. Cliquez sur l’image pour en bénéficier.

Énormément d’aspects qui encadrent votre vie professionnelle sont traités dans votre convention collective. Celle-ci regroupe tous les accords établis entre les syndicats de salariés et les employeurs de votre domaine d’activité. L’objectif d’une convention collective est de compléter et d’améliorer les dispositions du Code du travail.

Domaines d'activités de la convention

La convention collective de la restauration rapide s'applique aux salariés des entreprises ayant les activités principales suivantes :

  • Industrie alimentaire et de la restauration rapide, classées sous le code NAF 55.3B, ayant pour mission de vendre exclusivement au comptoir des aliments et des boissons en conditionnements jetables, à consommer sur place ou à emporter,
  • Vente au comptoir d'aliments et de boissons en conditionnements jetables, ou la fabrication et la précuisson de divers plats culinaires destinés à être livrés immédiatement pour être consommés à domicile.

Le Code NAF (Nomenclature d'Activités Française) d'une entreprise est déterminé par l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) selon l'activité principale exercée par l'entreprise.

La convention s’applique à l'ensemble du territoire national, y compris dans les départements d'outre-mer.

Entreprises relevant de la convention collective de la restauration rapide

BagelsteinMcDonald's
Brioche DoréeO'Tacos
Burger KingPaul
Café LeffePizza Hut
CojeanPlanet Sushi
Domino's PizzaPomme de Pain
Eat SaladQuick
Five GuysSpeed Rabbit Pizza
KFCStarbucks
La CroissanterieSubway
Liste des entreprises de la restauration rapide

Les principaux métiers exercés

Dans la convention collective de la restauration rapide, les professions suivantes (liste non exhaustive) sont exercées :

Agent de maintenanceHôte/Hôtesse de caisse
Assistant/Assistante managerLivreur/Livreuse
Caissier/CaissièreManager
Cuisinier/CuisinièrePlongeur/Plongeuse
Directeur/Directrice de restaurantPréparateur/Préparatrice de commandes
Employé polyvalent de restaurationResponsable de la sécurité et hygiène
Équipier polyvalentResponsable de salle
Formateur/FormatriceResponsable de zone
Hôte(sse) d'accueilServeur/Serveuse
Tous les métiers de la restauration rapide
Photo of author

L'équipe éditoriale

La rédaction du site web salaire-minimum.com rassemble des spécialistes du droit social et des ressources humaines. Nous publions régulièrement les nouvelles valeurs du SMIC et des grilles salariales 2024 conventionnelles. Nous publions aussi des articles sur l'actualité juridique, salariale et le pouvoir d’achat.

Augmentation du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024 de 1,13 %

Obligations légales salariales en 2024

Le salaire versé au salarié doit toujours être supérieur au minimum conventionnel et légal (Smic). Au 1ᵉʳ janvier 2024, le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) a été revalorisé de 1,13 % venant se substituer aux 1ᵉʳˢ niveaux des dernières grilles salariales conventionnelles pour 2024.

Valeurs du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024

Le salaire minimum brut horaire (Smic) est de 11,65 euros au 1ᵉʳ janvier 2024. Pour un salaire mensuel brut de 35 heures hebdomadaires, soit 151,67 heures, le Smic est de 1 766,92 euros. Enfin, annuellement, il est de 21 203,00 euros bruts.

En savoir plus

Pour en savoir plus, sur la dernière revalorisation du Smic en 2024, nous vous invitons à consulter l’article : le salaire minimum de croissance (Smic) au 1ᵉʳ janvier 2024. Il convient de souligner que les salaires conventionnels représentent des montants planchers. Ainsi, les entreprises peuvent adapter les rémunérations et les avantages octroyés à leurs salariés en fonction de leurs possibilités et du contexte économique et social.

FAQ sur les salaires minimums conventionnels

Qu'est-ce que le salaire minimum conventionnel ?

  • Le salaire minimum conventionnel est fixé par les conventions collectives de branche pour chaque catégorie d'emploi. Il est négocié par les partenaires sociaux (syndicats et employeurs). Les salaires minimums conventionnels sont le résultat de négociations entre les partenaires sociaux (syndicats des salariés et patronaux) et font l’objet de mises à jour régulières. Important, les salaires 2024 doivent être supérieurs aux dernières valeurs du SMIC (janvier 2024). À noter, que souvent, les premières tranches des grilles salariales se font rattraper par le SMIC en raison de son mécanisme d'augmentation automatique en période d'inflation. Les salaires mensuels publiés correspondent à une durée de travail de 35 heures.

En quoi le SMIC est-il différent du salaire minimum conventionnel ?

  • Le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) est le salaire minimum légal en France, applicable à tous les travailleurs, quelle que soit leur activité. En revanche, le salaire minimum conventionnel est propre à chaque branche professionnelle.

Les salaires minimums conventionnels sont-ils les mêmes partout en France ?

  • Non, les salaires minimums conventionnels peuvent varier d'une région à l'autre en fonction des conventions collectives de branche et des accords régionaux spécifiques.

Est-ce que les salaires minimums conventionnels sont révisés chaque année ?

  • Oui, les salaires minimums conventionnels sont réévalués chaque année lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) entre les partenaires sociaux. La fréquence de ces révisions varie selon chaque convention collective. Il est à noter que dans certaines branches, les négociations peuvent être bloquées faute d’accord entre les partenaires sociaux, ce qui empêche la mise à jour des grilles salariales.

Comment vérifier mon salaire minimum conventionnel pour 2024 ?

  • Pour vérifier votre salaire minimum conventionnel, vous pouvez :
    - Consulter votre convention collective sur le site Légifrance.
    - Entrer en contact avec votre employeur.
    - Contacter les représentants syndicaux.
    - Visiter notre page web récapitulative sur les derniers salaires conventionnels pour l'année 2024.

Quelles sont les augmentations prévues pour les salaires minimums conventionnels en 2024 ?

  • Les augmentations prévues pour les salaires minimums conventionnels en 2024 varient selon les secteurs et les résultats des négociations collectives. Pour des informations précises, il est recommandé de se référer aux publications des fédérations professionnelles et aux accords de branche signés.

Que faire en cas de non-respect par mon employeur du salaire minimum conventionnel ?

  • Si votre employeur ne respecte pas le salaire minimum conventionnel, il contrevient à la loi et à la convention collective. Vous pouvez :
    - Adresser une réclamation amiable à votre employeur,
    - Contacter l'inspection du travail,
    - Consulter un représentant syndical,
    - Engager une action en justice devant le Conseil de prud'hommes pour obtenir le paiement des salaires dus.

Laisser un commentaire