Barème des salaires de l’esthétique et de la cosmétique en 2023

Les salaires minimums conventionnels sont le résultat de négociations entre les partenaires sociaux (syndicats des salariés et patronaux) et font l’objet de mises à jour régulières. Important, les salaires 2024 doivent être supérieurs aux dernières valeurs du SMIC (janvier 2024). À noter, que souvent, les premières tranches des grilles salariales se font rattraper par le SMIC en raison de son mécanisme d'augmentation automatique en période d'inflation. Les salaires mensuels publiés correspondent à une durée de travail de 35 heures.

Selon l’avenant n° 34 du 31 mai 2023 (BOCC 2023-27 TRA du Journal Officiel), ci-dessous le nouveau barème des salaires minimums au 1ᵉʳ septembre 2023 de la convention collective nationale de l’esthétique-cosmétique et de l’enseignement technique et professionnel lié aux métiers de l’esthétique et de la parfumerie du 24 juin 2011 (Brochure JO N° 3123 – IDCC 3032).

Le nouveau barème conventionnel des salaires 2023 permet de savoir :

  • Combien gagne une esthéticienne ?
  • Quelle est l’échelle des salaires de l’esthétique et de la cosmétique en 2023 ?
  • Combien peut gagner un employé de l’esthétique et de la cosmétique selon sa formation et son expérience ?

Il s’agit des minima garantis de salaire brut pour 35 heures hebdomadaires (en euros) ou 151,67 heures par mois selon le coefficient qui vous est attribué.

Rémunérations minimales 2023 de l’esthétique et de la cosmétique
Salaires de l’esthétique et de la cosmétique en 2023

Le coefficient est une information qui doit impérativement figurer sur la fiche de paie et dans le contrat de travail. En cas d’absence de ces informations ou d’erreur, il convient de consulter la convention collective de l’entreprise et de contacter les ressources humaines ou le dirigeant de l’entreprise.

Barème des salaires de la convention collective de l’esthétique et la cosmétique en 2023

CoefficientRémunération minimale brute mensuelle au 1ᵉʳ septembre 2023
1351 779 €
1501 792 €
1601 807 €
1751 824 €
1801 846 €
2001 921 €
2301 995 €
2502 214 €
2702 729 €
3003 730 €
Salaires de l’esthétique et la cosmétique en 2023

Barème des salaires de l’enseignement technique et professionnel lié aux métiers de l’esthétique, des soins corporels et de la parfumerie en 2023

CoefficientsRémunération minimale brute mensuelle (échelon A) au 1ᵉʳ septembre 2023Rémunération minimale brute mensuelle (échelon B) au 1ᵉʳ septembre 2023
1351 779 €1 815 €
1501 792 €1 828 €
2001 921 €1 960 €
2301 995 €2 035 €
2402 043 €2 084 €
2452 079 €2 121 €
2502 214 €2 259 €
2702 729 €2 784 €
3003 730 €3 805 €
Salaires de l’enseignement technique et professionnel lié aux métiers de l’esthétique, des soins corporels et de la parfumerie en 2023

Prime d’ancienneté en 2023

La prime d’ancienneté est fixée selon le barème suivant :

  • Après 3 ans d’ancienneté : 44,00 €,
  • Après 6 ans d’ancienneté : 75,00 €,
  • Après 9 ans d’ancienneté : 111,00 €,
  • Après 12 ans d’ancienneté : 143,00 €,
  • Après 15 ans d’ancienneté : 179,00 €,
  • Après 20 ans d’ancienneté : 190,00 €,
  • Après 25 ans d’ancienneté : 206,00 €.

Il convient de souligner que les salaires conventionnels représentent des montants planchers. Ainsi, les entreprises peuvent adapter les rémunérations et les avantages octroyés à leurs salariés en fonction de leurs possibilités et du contexte économique et social.

Date et durée d’application de l’avenant

L’avenant est applicable aux entreprises de l’esthétique et la cosmétique entrera en vigueur à compter du 1ᵉʳ jour du mois suivant la date de l’extension, soit le 1ᵉʳ septembre 2023 pour une durée indéterminée.

Télécharger le dernier avenant officiel des salaires 2023 de l’esthétique et la cosmétique

À télécharger l’avenant n° 34 du 31 mai 2023 des salaires de l’esthétique et la cosmétique au format PDF :

Foire aux questions (FAQ) sur la grille des salaires 2023 de l’esthétique et de la cosmétique

Photo of author

L'équipe éditoriale

La rédaction du site web salaire-minimum.com rassemble des spécialistes du droit social et des ressources humaines. Nous publions régulièrement les nouvelles valeurs du SMIC et des grilles salariales 2024 conventionnelles. Nous publions aussi des articles sur l'actualité juridique, salariale et le pouvoir d’achat.

Augmentation du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024 de 1,13 %

Obligations légales salariales en 2024

Le salaire versé au salarié doit toujours être supérieur au minimum conventionnel et légal (Smic). Au 1ᵉʳ janvier 2024, le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) a été revalorisé de 1,13 % venant se substituer aux 1ᵉʳˢ niveaux des dernières grilles salariales conventionnelles pour l’année 2024.

Valeurs du Smic au 1ᵉʳ janvier 2024

Le salaire minimum brut horaire (Smic) est de 11,65 euros au 1ᵉʳ janvier 2024. Pour un salaire mensuel brut de 35 heures hebdomadaires, soit 151,67 heures, le Smic est de 1 766,92 euros. Enfin, annuellement, il est de 21 203,00 euros bruts.

En savoir plus sur le Smic

Pour en savoir plus, sur la dernière revalorisation du Smic en 2024, nous vous invitons à consulter l’article : le salaire minimum de croissance (Smic) au 1ᵉʳ janvier 2024.

Laisser un commentaire